peur du noir

La peur du noir 

Chez le bébé jusqu’à 2 ans , la peur du noir n’existe pas. A cet âge là , c’est plus la projection que nous les parents nous faisons pour l’enfant. La veilleuse n’est donc pas indispensable. Elle peut être utile si vous avez besoin de venir dans la chambre durant la nuit pour éviter d’être dans le noir mais dans ce cas on la maintient toute la nuit.

Après 2 ans, la peur du noir peut apparaitre en grandissant car l’enfant prend conscience de beaucoup de choses. Elle est très courante. C’est une manifestation de l’angoisse de séparation.

 

Mes conseils

 

  • On identifie la peur avec son enfant, on l’écoute pour savoir ce qui lui fait peur et on le rassure. En faisant preuve de compréhension cela permet de les aider à vaincre cette peur. On peut parler de ses propres peurs quand on était petit ça peut le rassurer et dédramatiser cette peur.
  • Le rituel du coucher permet d’installer un climat propice à l’endormissement. C’est un moment d’ apaisement avec son enfant qui le rassure avant de le laisser dans sa chambre.
  • Trouver des moyens pour qu’il puisse se rassurer : veilleuse, porte ouverte, couloir allumée…
  • Des rituels magiques peuvent etre mis en place : donner des super pouvoir à un doudou protecteur , une epée magique qui protège contre les montres,un pchit anti monstre…etc
  • Instaurez un moment de relaxation : de nombreux supports existent pour aider son enfant à se relaxer avant de dormir, souvent basés sur la respiration sont simples et très efficaces. Ils existent des livres avec supports audios vous aideront

Attention aux ombres ! Vérifier dans la chambre qu’il ny’a pas d’ombres qui se créent car certaines ombres peuvent effrayés votre enfant ( une ombre d’ un jouet, une commode )

  • Continuez vos activités après le coucher. La phobie du noir révèle en réalité la peur des enfants de se séparer de leurs parents. L’angoisse de se retrouver seul dans leur chambre. Dans ces conditions, les bruits familiers (télévision, bruits de vaisselle, discussions des parents…) contribuent à rassurer les enfants.
  • Utilisez les livres pour aider vos enfants à ne plus avoir peur du noir .les ‘enfants se rendent compte qu’ils ne sont pas seuls à avoir peur et que c’est en les affrontant qu’ils parviendront à les surmonter.

 

 

Si vous souhaitez obtenir des conseils , être accompagné pour vous aider à améliorer le sommeil de votre enfant, n’hésitez pas à prendre contact ICI

Partagez cet article sur les réseaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Besoin d’aide pour gérer le sommeil de bébé ?

Contactez-moi et discutons-en ensemble