sommeil bébé

Les régressions du sommeil

Votre enfant dormait bien et d’un coup les nuits et siestes ne sont plus aussi calmes ou c’est encore pire qu’avant et Il a besoin de vous pour s’endormir. Pas de panique ! il se peut que vous soyez dans une phase de régression du sommeil.

 

 

 

Qu’est-ce que c’est une régression du sommeil?

Une régression du sommeil est une dégradation brutale du sommeil qui se manifeste par les signes que j’évoque ci-dessous.

 

 

Pourquoi ?

C’est une phase de désorganisation pour l’enfant.Elles se produisent pendant ou avant un pic de croissance.

 Le plus souvent liée à l’acquisition d’une nouvelle compétence moteur(position assise, quatre pattes, marche..) ou cognitif (comme le langage par exemple). Cette étape fait partie du développement cérébral de l’enfant.

En effet,  votre bebe ne peut pas tout gérer en même temps , il a besoin de nombreuses ressources pendant cette phase ce qui dégrade parfois la qualité du sommeil.

Combien de temps?

Une régression du sommeil dure en moyenne 5 à 10 jours mais ça peut durer plus longtemps.

Quand la nouvelle compétence sera acquise pour votre enfant il sera capable de tout gérer ( l’alimentation, le sommeil etc… )

 

Les signes de régression du sommeil?

  • Un appétit plus important et plus fréquent
  • Des réveils nocturnes plus nombreux
  • Un coucher plus compliqué
  • Des siestes plus courtes ou deviennent impossible
  •  une hyperactivité, votre enfant s’agace vite et plus grognon,
  • Votre enfant a besoin davantage de votre présence ,d’attention et de câlins. Un petit pot de colle !
  • En tant que parents vous êtes en mesure d’identifier ces régressions du sommeil en constatant que les moyens habituels d’endormissement ne fonctionnent plus.

Il peut alors arriver que par exemple le bercement au bras, en poussette ou encore en voiture ne fonctionne plus.

Mes conseils pour mieux gérer une régression

  • Restez au plus près de votre rythme habituel avec des horaires réguliers à la sieste et au coucher.
  • Maintenez votre rituel habituel du coucher sans le modifier car c’est un point de repère important et ça va rassurer votre enfant
  • Être patients et ne surtout pas remettre en cause ce que vous aviez mis en place auparavant. Restez le plus à l’écoute , accompagnez le en sachant ce qu’il traverse.
  • Ne pas créer de conditionnement ( remettre un biberon, le faire dormir dans le lit parental etc…) pour éviter que l’enfant devienne dépendant de quelque chose ou de quelqu’un pour s’endormir.

 

Quelles sont donc les différentes régressions du sommeil ?

4 mois : Développement émotionnel/ Conscience du lien d’attachement avec ses parents 

Entre 7 et 9 mois : Début de l’angoisse de séparation  +autonomie déplacement ( roulade, position assise) 

12 mois : Nouvelle acquisition les premiers pas

 18 mois : Développement de la personnalité, langage et apogée de l’angoisse de séparation

2 / 3 ans :  La phase du Non / la propreté 

 

Ne vous en faites pas, tous les enfants ne passent pas par chaque phase sinon on ne dormirait presque jamais!

Cette phase est temporaire et positif cela signifie que votre enfant grandit !

Si vous souhaitez obtenir des conseils , être accompagné pour vous aider à améliorer le sommeil de votre enfant, n’hésitez pas à prendre contact ICI

Partagez cet article sur les réseaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Besoin d’aide pour gérer le sommeil de bébé ?

Contactez-moi et discutons-en ensemble