les terreurs nocturnes

Les terreurs nocturnes

Les terreurs nocturnes sont souvent impressionnantes pour les parents. Elles sont cependant normales et sans danger. On a du mal à les dissocier mais c’est un phénomène bien différent des cauchemars. Elles peuvent apparaitre dès 18 mois. Les terreurs nocturnes surviennent en phase de sommeil profond. Elles arrivent toujours en début de nuit, souvent avant minuit.

Comment les reconnaître ?

On les reconnaît car elles se manifestent par des cris, des pleurs, une agitation, des mots incompréhensibles, il peut sembler terrifié et il ne veut pas qu’on le touche. L’autre moyen de les reconnaître c’est que votre enfant dort encore même s’il peut avoir les yeux ouverts! Et c’est pour cela que les terreurs nocturnes sont si impressionnantes. Il n’a pas conscience que vous êtes là. Il peut être assis dans son lit, voire debout, il peut avoir les yeux ouverts et peut se déplacer. les enfants peuvent parfois vous repousser. L’épisode dure quelques minutes mais pour certains enfants peuvent être plus longues.

Mes conseils

  • N’essayez pas de réveiller votre enfant , il dort !Le mieux est d’accepter de ne rien faire et patienter .Ce n’est pas facile en tant que parents car on voit son enfant apeuré , triste et on aimerait pouvoir l’aider. Néanmoins ne vous inquiétez pas, votre enfant dort et il n’a pas conscience de ce qu’il se passe, il n’aura aucun souvenir à son réveil le lendemain. Si vous le réveillez , il va se demander pourquoi et mettre beaucoup de temps à se rendormir.
  • Ne lui parlez pas de sa terreur nocturne le lendemain pour ne pas l’inquiéter. N’oubliez pas il n’aura aucun souvenir !
  • Vous pouvez rester auprès de lui pour simplement surveiller qu’il ne se fasse pas mal ou qu’il ne se mette pas en danger en tombant et il se rendormira paisiblement comme si rien ne s’était passé.
  • S’il se réveille complètement, évitez d’avoir l’air perturbé ça pourrait l’inquiéter car il peut se demander ce qu’il s’est passé comme vous êtes auprès de lui. Vous pouvez le rassurer quelques instants.

Pourquoi les enfants font-ils des terreurs?

  • A savoir les terreurs nocturnes sont héréditaires. Elles sont plus fréquentes si les parents ou les grand parents en ont fait quand ils étaient jeunes.
  • Changement de rythme de sommeil ( arrêt d’une sieste par exemple ou des habitudes modifiées
  • Une fatigue excessive ou un rythme perturbé.
  • maladie ou fièvre
  • Un changement dans son quotidien qui peut générer un stress, une anxiété (séparation, déménagement ,changement de mode de garde..etc )

Comment les atténuer ?

  • Coucher votre enfant suffisamment tôt, la sur fatigue est un vrai facteur.
  • Assurez -vous que la routine du coucher soit apaisante et identique chaque soir.
  • Eviter les écrans et les activités trop stimulantes avant le coucher.
  • Evitez aussi des histoires qui font peur( les loups , les monstres etc..), on part sur des histoires rassurantes.
  • Vérifiez s’il a suffisamment dormi en journée ( en observant les signes de fatigue et ses heures d’éveils )
  • Demandez à votre enfant de raconter sa journée en l’aidant à mettre des mots dessus s’il ne sait pas encore bien s’exprimer car lui permettra d’évacuer.
  • Évitez, autant que possible, les situations stressantes, car le stress est un élément déclencheur.
  • Si votre enfant a cessé de faire des siestes , peut être le remettre quelques temps en réduisant peu à peu la durée de la sieste, il est encore trop fatigué sans celle-ci .S’il ne veut pas dormir, vous pouvez lui proposer un livre pour qu’il reste au calme sans le forcer à dormir.

 

Si vous souhaitez obtenir des conseils , être accompagné pour vous aider à améliorer le sommeil de votre enfant, n’hésitez pas à prendre contact ICI

Partagez cet article sur les réseaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Besoin d’aide pour gérer le sommeil de bébé ?

Contactez-moi et discutons-en ensemble